Le 2 Mars 2020 :

La Sauvagine Vendéenne a souhaitée participer et soutenir la thèse de la Doctorante Axelle Moreau. Notre association participe en parrainant un souchet pour contribuer à la collecte de données scientifiques .

Merci beaucoup à la fédération des chasseurs de la Vendée pour cette belle collaboration au service de la biodiversité.

Un réel plaisir de travailler ensemble . Notre souchet va beaucoup nous en apprendre maintenant. 

Voici le message d’explications de la Fédération départementales de s Chasseurs de la Vendée :

 Le programme de captures des souchets de la FDC85 a été validé le jeudi 20 février par le Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO).

L’objectif est de mieux comprendre les liens entre les ressources alimentaires (notamment les invertébrés aquatiques), l’habitat et le Canard souchet.

Une thèse de doctorat, en collaboration avec le laboratoire LIENs de la Rochelle, est menée par Axelle MOREAU depuis le 1er septembre 2019.
Malgré des conditions météorologiques difficiles, les captures ont pu débuter ce week-end en Vendée. Un premier souchet a pu être capturé, marqué d’une bague métallique du Muséum et équipé d’une balise GPS. Il s’agit d’un mâle adulte, en bonne forme (610 grammes). Les premiers retours de la balise montrent que ce dernier se déplace et semble bien se porter ! Nous ne manquerons pas de vous donner quelques nouvelles dans les jours à venir…

Cette première balise a été financée par la Sauvagine Vendéenne, première association à se manifester. Une excellente collaboration existe avec l’association départementale des chasseurs de gibier d’eau et la Fédération Départementale des Chasseurs de la Vendée, et nous sommes ravis de leur donner la primeur de l’équipement dans ce programme !

D’autres balises font l’objet de mécénat par des associations. Si vous souhaitez participer à ce programme en finançant une balise et en nommant un souchet capturé, vous pouvez contacter Sébastien FARAU – sfarau@chasse85.fr »

Et c’est parti pour nous donner beaucoup d’infos. « Sauvagine Vendéenne » vient de prendre son envol sur les marais de Vendée. Nos adhérents, en serons informés dès que possible. 😉

Le 28 Février 2020 à Luçon :

La Sauvagine Vendéenne était ce vendredi soir 28 Février à Luçon pour l’Assemblée générale de l’AACC (JL4C : Fête du chien, cheval, chat et du coq). Nous remercions les présidents Messieurs Gachet et Prézeau pour l’invitation. C’est devant une salle comble que nous avons pu apprécier les travaux réalisés en 2019, les projets pour les 25 ans de l’association ainsi que la 25 -ème Fête de la JL4C du 2 Août 2020. Nous avons pu partager avec l’ensemble des associations présente comme par exemple, l’Union des Aviculteurs Vendéens avec son président Robert Crépeau ou Sébastien Brard pour l’AFACCC85, notre passion pour l’élevage et la reproduction de nos canards, de nos oies ainsi que de nos chiens. Nous félicitons aussi l’arrivée des 3 nouveaux administrateurs dont le tout jeune et déjà très motivé Maxence Brechotteau. La Sauvagine Vendéenne sera présente le 2 août 2020 avec plaisir pour la 25 eme journée Luçonnaise des amis du chien, du cheval, du chat et du coq.


La presse en parle : Ouest France du 16 et du 24 Février 2020 sur l’Opération Balance ton nid en Marais Breton du 8 Février et en Marais Poitevin du 22 Février 2020 .

Un grand merci encore cette année aux adhérents pour la participation aux opérations Balance ton Nid 2020.
Merci à Francis Legeard et à Franck Hilaireau, Président de la Société de Chasse de Lairoux pour votre accueil et le partage de vos expériences au service de la valorisation environnementale de nos zones humides.
C’est une belle réussite .
Du marais breton au marais poitevin nous avons fait encore plus de nids que l’année dernière.
Sur l’ensemble des mares et de nos territoires , nous contribuons à développer la reproduction des canards et à favoriser la biodiversité.
Merci aux correspondants du journal Ouest France pour les publications du 16 et du 24 Février 2020.
A l’année prochaine pour une autre et belle aventure.

L’équipe de La Sauvagine Vendéenne.

Lairoux. 150 nichoirs à canards fabriqués par les bénévoles

Lairoux. 150 nichoirs à canards fabriqués par les bénévoles Ouest France 24 Fevrier 2020

Article de Ouest France du 24 Février :

Samedi matin, l’association la Sauvagine vendéenne, en collaboration avec une trentaine de bénévoles de la Société de chasse, se sont rassemblés pour fabriquer des nichoirs à canards.

La pose de nids artificiels pour faciliter la reproduction des oiseaux d’eau est une initiative qui a fait son chemin. Mise en place il y a deux ans, elle est renouvelée chaque année.

« Le but de l’opération est de faire fructifier les zones humides. Nous fabriquons à moindre coût des nids tubulaires faits de grillage à moutons, en y incorporant du foin de rouche. La chasse étant terminée, nous allons les déposer sur des poteaux au milieu des zones d’eau permettant aux canards de pondre et couver en toute sécurité », précise Hervé Graton, le président de la Sauvagine vendéenne.

Les renards ou les fouines sont les principaux ennemis des oiseaux d’eau qui nichent et pondent habituellement sur les berges, une aubaine pour ces prédateurs qui mangent œufs, canetons et poules d’eau. Ces nichoirs seront récupérés dès la fin de la nidification en juin.


Le 20 décembre 2019 :

Appel à contributions : 

Faire un don à La Sauvagine Vendéenne pour participer aux études scientifiques et au suivi du canard souchet en Vendée.

La Sauvagine Vendéenne va apporter un soutien financier aux études pour équiper d’une balise un canard souchet . 

Nous faisons appel a votre générosité si vous le désirez pour finaliser l’équipement d’une balise. 

 Voici le descriptif de l’étude :

La Fédération Départementale des Chasseurs de la Vendée (FDC85) s’implique depuis plusieurs années dans la gestion des zones humides en partenariat avec un réseau de propriétaires très investis. 

Ces différents travaux sur les oiseaux d’eau nicheurs l’ont conduite à mener des recherches sur les invertébrés aquatiques d’eau douce. Une thèse de doctorat, sous direction de l’Université de la Rochelle, est actuellement financée par la FDC85 et menée par Axelle Moreau.

Dans le cadre de cette thèse, un programme de captures de Canards souchets est actuellement soumis et en cours de finalisation.

Il concernera des individus capturés au printemps, pour étudier leur régime alimentaire constitué pour quasi-totalité d’invertébrés aquatiques. 

Ces oiseaux seront équipés en Marais breton et Marais poitevin de balises GPS/GSM pour suivre leurs déplacements et caractériser leurs sites d’alimentation.

La FDC85 lance un appel à contributions auprès des structures qui seraient intéressées pour le financement et l’accompagnement de ces balises. 

La Sauvagine Vendéenne souhaiterait être partenaire auprès de la Fédération des Chasseurs de la Vendée pour cette étude. 

Si cette aventure vous tente, nous pourrions grâce à votre générosité équiper un Souchet  d’une balise et lui donner un nom. 

Nous lançons une campagne de dons  » Je parraine un souchet« . Pour cela, vous avez 2 possibilités Il vous suffit :

1 – D’envoyer votre chèque à l’ordre de la sauvagine et à l’adresse suivante avant le 20 Février 2020 .

La Sauvagine Vendéenne – 8 La Voirie- SALIGNY 85170 BELLEVIGNY .


2 – De cliquer sur le l’image avec les souchets  » Je parraine un souchet » et de suivre la procédure. Le site Helloasso vous propose un don supplémentaire, vous pouvez ne pas l’accepter et le mettre à 0 euros . Nous vous ferons parvenir pour les reglement par chèques un justificatif de votre aimable participation


Chaque euros investis pour la balise nous apportera de riches informations par la suite.

Nous vous remercions par avance de votre contribution.

L’équipe de la Sauvagine Vendéenne  


Le 27 Novembre 2019 :

Nous étions à la Fédération des Chasseurs de la Vendée pour une séance de lecture d’ailes  de la saison 2019 – 2020.

Prochaine séance le jeudi 19 décembre.

C’est parti pour une grosse séance de lecture

Les captures d’oiseaux pour les études de suivi ANCGE.

 
 
 
 
 
 
 
 

Le 30 Octobre 2019 :

NEWS 2019 : Une première en Vendée

La Sauvagine Vendéenne vous propose de découvrir La première Hutte Pédagogique Vendéenne.

LA HUTTE PÉDAGOGIQUE LA SAUVAGINE VENDEENNE

Une nouvelle experience à découvrir en Vendée. Sur notre site internet vous pourrez découvrir le règlement et vous inscrire.
Grâce à la générosité d’un adhérent propriétaire de la hutte, cette expèrience de partage et de découverte est désormais possible sur notre département.
Nous le remercions encore et vous souhaitons à tous des bons moments dans nos marais.

Le 30 Septembre 2019:

Nous étions à la Fédération des Chasseurs de la Vendée pour la première scéance de lecture d’ailes  de la saison 2019 – 2020.

Prochaine scéance le Mardi 29 Octobre . Vous pouvez vous inscrire en nous envoyant un mail à la Sauvagine Vendéenne.

lasauvaginevendeenne@gmail.com

Inscription lecture d’ailes

Le 7 Septembre 2019:

Nous étions présents au Décathlon de la Roche sur Yon, Samedi 7 Septembre de 10h00 à 18h00.

Nous avons pu rencontrer beaucoup de passionnés sur le stand La Sauvagine Vendéenne.

Nous avons aussi partagé avec  les clients du magasin, sur ce que faisait l’association en matière de conservation et de production de biodiversité toute l’année sur les zones humides.

Nous avons fait des nouvelles adhésions et fait découvrir le « Kit du préleveur d’ailes La Sauvagine » pour être au plus près du prélévement et de la fourniture de données scientifiques. 

Tarif: 20 euros

Des enveloppes et un congélateur sont à votre service  dans le magasin pour contribuer à la collecte d’ailes.

Nous remercions toute l’équipe de Décathlon pour son acceuil.

 
Aucune description de photo disponible.
L’image contient peut-être : une personne ou plus

Le 6 Septembre 2019:

Le Vendredi 6 Septembre, La Sauvagine Vendéenne était à l’assemblée générale de l’ADDP Association Départementale des Déterreurs et Piégeurs à la Chaize Le Vicomte (85). C’est une association qui vient en assistance à l’ensemble des chasseurs du département dans la protection de la faune et des cultures par la régulation des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts. C’est devant plus de 120 participants que nous avons pu partager notre motivation pour la défense de toutes les chasses au travers des consultations publiques. La Sauvagine Vendéenne remercie son président Jérôme Rabillard pour l’invitation ainsi que l’ensemble des administrateurs et adhérents pour ce bon moment de cohésion cynégétique et de partage entre passionnés.

Le 12 Aout 2019: Article Ouest France.

Nouveau document 2019-08-12 09.19.16 (1)

Nouveau document 2019-08-12 09.11.36 (1)

Le Dimanche 4 Aout 2019:

Aujourd’hui, la Sauvagine vendéenne était à la fête du chien, du cheval et de beaucoup d’autres animaux à l hippodrome de Luçon .
Nous étions entre passionnés d’animaux  d’élevage, passionnés de chiens de chasse comme nos amis de la FACCC avec Marc Thoreau et les équipages de Sébastien Brard, des passionnés d’oiseaux,  etc… Merci aux administrateurs présents ainsi qu’à Maxence pour son aide. 
Nous avons rencontrés beaucoup de personnes sur notre stand. 
Les passants ont pu constater que les chasseurs de migrateurs participaient aux études biologiques, veillaient au maintient en eau des plans d’eau pour favoriser le reste de l’année la reproduction de tous les oiseaux d’eau. 

C’est fou ce que moins de 1 % de l’eau stockée  du département peu avoir comme impact bénéfique sur la biodiversite et le tourisme vert  du département . Nous avons peut être entre nos mains , les dernières Oasis du marais. En refusant l’accès à la ressource c’est être responsable de l’avancement du désert de biodiversite qui gagne nos marais.

Préférez-vous  ceci: 

A cela :

Le Dimanche 14 Juillet  2019:

La Sauvagine était  présente à la fête « LA PASSEE « . L’ ACF49 organisait  sur le site de la Fédération des chasseurs à Bouchemaine une fête de la chasse au gibier d’eau.

Foire aux appelants, atelier de lecture d’ailes, simulateur de tir, conférence sur la gestion adaptative, ont été présentées.

Le plan d’eau a accueilli plusieurs sessions de travail du retriever à l’aide de Labradors et de Field Spaniel. En parallèle, le malonnage ; technique ancestrale de l’Anjou a été présentée aux visiteurs à l’aide de nos jeunes malons de l’année…qui se sont bien débrouillés !

LE 18 MAI 2019: 

Toute l’équipe de La Sauvagine Vendéenne vous remercie pour cette excellente journée de partage et de convivialité.

Continuons à être les meilleurs  contributeurs d’ailes de France. Nos études, nos territoires et nos actions redonnent et produisent cette  biodiversité de zones humides aujourd’hui si rare.

 

Compte rendu de l’Assemblée Générale du Samedi18 Mai 2019.

L’assemblée générale de la Sauvagine vendéenne  s’est tenue le 18 Mai 2019 à la Fédération départementale de chasseurs devant  un auditoire d’au moins 80 personnes.

Le président Hervé Graton  fait la lecture de son rapport moral qui est approuvé à l’unanimité. Dans ce rapport, le Président insiste sur des points essentiels : la nécessité impérieuse d’une bonne « cohésion cynégétique » face à la violence de nos opposants et au « chasse bashing » ; la participation aux consultations  est fortement souhaitée pour exprimer massivement notre avis et avoir ainsi plus de chances d’être écoutés par les pouvoirs publics; la biodiversité chère à notre président et à tous les sauvaginiers  doit être au cœur de nos arguments pour faire reconnaître  la haute valeur environnementale de nos mares de chasse ; enfin l’accès à l’eau est une condition essentielle pour pratiquer notre passion et la situation dans ce domaine n’est pas chose aisée en Vendée ;elle  nécessite une veille et un combat permanent face à l’ administration décisionnaire et souvent restrictive en la matière. Le président souligne que le prélèvement en eau constitue une infime proportion de la ressource en eau disponible : seulement 0,001% des pluies sur un an et 0,3% maxi du volume stocké par l’irrigation en Vendée !

Ensuite le rapport d’activités met en valeur les différentes actions ou manifestations dans lesquelles la Sauvagine vendéenne a été bien présente sur la Vendée : nouvelle identité visuelle, site de la Sauvagine, confection de banderoles, participation à la journée à Luçon des amis du cheval et du chien, conférence sur la gestion adaptative des oiseaux migrateurs, reportage TV Vendée, opération « balance ton nid », participation fête « Rions d’ soleil », comité consultatif de la Reserve naturelle de Choisy, gobelets ECOCUP avec nouveau logo Sauvagine vendéenne.

Le bilan financier est approuvé à l’unanimité.

Juste avant cette AG, notre effectif d’adhérents était de 110 alors qu’il était à la même époque de 50 l’an dernier. Belle progression qui continue après un premier pointage après l’AG ; l’occasion de parler de la nécessité de rejoindre l’ANCGE pour défendre la cause des sauvaginiers au plus haut niveau ; et notamment du cout réduit de l’abonnement à la Sauvagine à 1,28£ par mois après réduction fiscale pour les imposables comme s’est plu à le souligner judicieusement  notre trésorier national Jean Louis Durel lors de l’AG à Verdun. Idem pour les cotisations.

Un bilan d’activité cynégétique est ensuite communiqué par les responsables des observations du Marais breton et du Marais poitevin, Hervé Poupeau et Didier Richardeau

Un point est fait ensuite sur la gestion de l’eau : tout d’abord, Didier Richardeau, administrateur de l’ANCGE et secrétaire de la Sauvagine vendéenne  fait état des différentes interventions réalisées auprès des élus et préfet pour faire valoir dans le projet de loi relatif à la réforme de la chasse la reconnaissance de nos mares de chasse comme étant des réserves remarquables de biodiversité et qui doivent être ,à ce titre, approvisionnées en eau en fonction des besoins.

Puis Léopold Pieters, vice-président de la FD de Vendée et vice-président de la Sauvagine vendéenne, expose la problématique complexe de la gestion de l’eau en Vendée en distillant de précieux conseils de remplissage aux sauvaginiers présents.

Enfin les sujets d’actualité sont balayés : la chasse des oies en février retoquée par le conseil d’Etat, les   le projet de loi sur les aménagements légers et ses menaces de restriction, les règles de biosécurité, les mesures de l’IFAP avec le recours de l’ANCGE pour casser l’arrêté, le principe des consultations publiques.

Pour terminer, le Dr Sebastien Farau, responsable du service environnement de la FD de Vendée, fait le point sur la récolte d’ailes et les actions dans le Marais breton ; encore cette année, la Vendée ,alors que la chasse de nuit est interdite, se situe au premier rang au niveau national avec un nombre égal à  3183 ailes (1725 la dernière saison)et un nombre de collecteurs qui a aussi bien augmenté soit 154 au lieu de 85 la dernière saison.


Un point d’alerte est fait sur le très mauvais état de conservation du vanneau huppé avec 1/4 de femelles pour ¾ de males ; les chiffres nationaux sont tout aussi mauvais ; pour les colverts, malgré une population sédentaire, le taux de juvéniles et le taux bas de femelles adultes   sont  de mauvais indicateurs.

Le Dr Farau expose enfin les enjeux de la gestion adaptative puis la mise en œuvre des travaux du premier contrat Nature avec des restaurations de marais.

Le Président conclut et invite le public à partager le verre de l’amitié.

Le secrétaire de la Sauvagine vendéenne

Didier Richardeau

Le 27 Avril 2019

Un grand merci à vous tous, pour votre visite sur cette belle fête de la nature. Nous avons pu échanger et partager notre passion commune  pour Dame Nature avec un public non chasseur mais « CURIEUX DE NATURE « . Les petits et les grands on pu découvrir ce que la  Sauvagine vendéenne réalisait en production de biodiversite toute l’année sur les plans d’eau et les zones humides que les chasseurs entretiennent dont ils font fructifier ce  patrimoine pour le bonheur de tous.

Le 20 Avril 2019 :

 

Samedi 20 Avril 2019 la Sauvagine Vendéenne est venue soutenir en pêchant quelques truites, l’association RION D’SOLEIL 

En pêchant quelques truites nous avons donné la « Pêche » aux enfants malades dans les hôpitaux. Zouzou et Betty donnent du bonheur aux enfants malades dans les hôpitaux vendéens en les distrayant. Un grand merci à Aurélien et à tous les bénévoles pour cette excellente organisation et  cette belle journée.


Des nouvelles de l’opération nids :

Nous commençons à avoir les premiers retours  sur l’occupation des nids.

Monsieur protège madame sur le nid

Printemps 2019 :

La reproduction commence sur les grandes surfaces en eaux de Vendée et ce grâce aux chasseurs.  Un piquet percé pour y passer une barre de fer en maille dessus et maille dessous.


Cliquez sur la photo pour l’agrandir :

OPÉRATION BALANCE TON NID A.N.C.G.E SUR LA VENDEE 

La vidéo de fabrication des nids par Marius Chasse et la Sauvagine Vendéenne

La Sauvagine Vendéenne  à organisé le 26 Janvier et le 2 Février ( journée mondiale des zones humides) , deux matinées de fabrication de nids pour les canards sauvages  dans les marais Poitevin à Triaize et marais  Breton à Bouin. Nous avons réalisé au total environ 120 nids et travaillé en synergie avec nos collègues de la Loire Atlantique ADCGELA .  Nous remercions les 50  participants et félicitons le partenariat entre les  2 départements pour cette production de biodiversité  dans nos marais. 

La Sauvagine Vendéenne offrait 2 nids à chaque participant pour qu’il reproduise l’opération sur son territoire . 

La presse  et le Youtubeur Marius Chasse ont participé  à l’opération.

Un premier tutoriel sur la conception est maintenant disponible sur internet grâce au travail Marius Chasse et  totalise en ce moment environ 40 000 vues en seulement 48 heures.

Suite aux différents commentaires, il suscite maintenant l’intérêt d’une grande population de chasseurs français.    

C’est une technique extrêmement efficace pour la reproduction des anatidés, et d’une très grande simplicité à réaliser!

Marius Chasse, partagera bientôt des vidéos  sur le suivi des nids dans le milieu. 

Les nids sont à mettre en pleine eau sur nos mares car le taux de réussite approche les 90%. Maintenir les mares en eau le plus longtemps possible protégera la reproduction des oiseaux contre les prédateurs

Nos mares sont des nouvelles surfaces de nidifications qui produiront ainsi des oiseaux. C’est le développement de notre patrimoine environnemental français réalisé par les chasseurs.

 

 

« Nous sommes tous des producteurs de biodiversité sur nos territoires »

La Presse :

OUEST FRANCE  INTERNET : Le 06 Février 2019 

Pages : 1 2